MICHELIN CrossClimate : le test en conditions réelles

Deux jours après l’annonce de la naissance du CrossClimate, Michelin nous a conviés pour un test en conditions réelles à côté de Genève : route sèche, route mouillée, neige, verglas, montées et descentes, tout était prévu pour le confronter aux aléas de la météo.

 

Le premier pneu été, paré aussi pour l’hiver… non, ce n’est pas un « 4 saisons »

 

michelin crossclimate poséInvités par Michelin pour la présentation du nouveau pneu CrossClimate, nous nous sommes rendus près de Genève.

Là, Monsieur Bibendum avait mis les petits plats dans les grands pour lancer sa nouvelle innovation qui risque bien de redessiner le monde du pneumatique.

En début de semaine nous avions suivi en direct sa présentation par le PDG de Michelin lui-même dans un show millimétré, faisant la promotion de ce pneu révolutionnaire capable de traverser les caprices de la météo sans les contraintes d’un pneu dit « toutes saisons ».

Il s’agit en effet du premier pneu été avec la certification officielle hiver (3PMSF, logo montagne+flocon de neige).

Sur le papier, Michelin nous avait annoncé un pneu quasiment aussi performant qu’un Energy Saver + (l’une des références sur le marché des pneus été), avec une consommation notée « C » (échelle allant de A à G), une adhérence notée « A » (la meilleure note possible). Mais surtout, le Michelin CrossClimate serait doté de la certification 3PMSF qui en fait un équipement spécialement paré pour la neige.

N’étant pas du genre à prendre des vessies pour des lanternes, vous vous doutez bien que cette annonce avait piqué notre curiosité et c’est donc logiquement que nous avons répondu présents à l’invitation de Michelin à venir tester leur nouveau bébé. Et bien… croyez-en notre expérience, ce pneu-là vaut le détour.

 

 

Le test en conditions réelles

Après une petite piqûre de rappel de la part du staff Michelin vantant une nouvelle fois les bienfaits de ce pneu, histoire de bien marteler qu’il ne s’agit pas d’un All-seasons mais bien d’une enveloppe performante en été MAIS aussi en hiver, nous avons été invités à nous faire notre propre opinion sur le sujet.

1h30 dans la nature avec une Peugeot 308 flambant neuve (200km au compteur), un véhicule plutôt classique qui permet de se faire une idée de ce que va ressentir le conducteur « lambda » dès le mois de Mai prochain, date des premières livraisons.

 

montée de divonne les bains avec panneau pneu neige obligatoire

Idéalement situé près de Genève, Divonne-les-Bains nous a permis de commencer notre test grandeur nature sur route sèche avec une température supérieure à 10°. La conduite en agglomération et départementale nous donne déjà une bonne impression puisque les 4 pneus adhèrent très bien sur les ronds-points, freinent plutôt fort et ne sont pas particulièrement bruyants.

L’intérêt de cette charmante bourgade est bien entendu de pouvoir très rapidement prendre de l’altitude et de pouvoir tester le CrossClimate en conditions plus hivernales. Et pour le coup nous n’avons pas été déçus, puisqu’au fur et à mesure de notre ascension vers le col de la faucille perché à 1325m d’altitude, nous avons vu le paysage devenir de plus en plus blanc, la route se charger en neige fraiche et en verglas et la température baisser jusqu’a -4°. Nous n’en demandions pas tant !!

peugeot 308 dans la neige

Les chutes de neige la nuit précédente avaient laissé une belle couche de neige toute fraîche de 10/15 cm de hauteur.. alors forcément, on ne s’est pas fait prier pour mettre à l’épreuve le CrossClimate.

 

Et le résultat est tout simplement bluffant..

Nous n’avons pas réussi à le mettre en défaut, que ce soit sur la neige fraiche non tassée, sur un mélange de neige et de glace ou sur route déneigée mais bien humide. C’était impressionnant de se sentir en confiance comme cela avec un pneu « été ».

L’adhérence en virages serrés, la traction en montée, le freinage progressif et l’impression de ne pas glisser pour s’arrêter nous ont vraiment convaincus.

Même lors de la redescente vers la vallée sur route bien humide mélangée avec de la neige fondue et la température en augmentation, nous nous sommes sentis en sécurité et la trajectoire de la voiture est restée précise et sans surprise.

 

Comparatif

test du crossclimate dans un rondpoint

Une fois de retour au centre de test éphémère installé par Michelin, nous avons eu la possibilité de mettre le Michelin CrossClimate face aux autres pneus référents du marché, à savoir en pneu été le Michelin EnergySaver+, en hiver le Michelin Alpin5 mais aussi le réferent du moment en « toutes saisons », le GoodYear Vector4Seasons :

  • Freinage d’urgence sur sol sec à 55km/h,
  • Adhérence en virage sur sol mouillé (entre 30 et 40km/h)
  • Montée sur neige en départ arrêté.

Nous l’avons comparé face au GoodYear Vector 4seasons sur le premier test de freinage sur sol sec. La différence est flagrante : le CrossClimate freine plus court que le Vector4S, pas d’impression de déraper (en plus de l’ABS) avec le CrossClimate contrairement au Goodyear. Sur la tenue de route en virage (autour d’un rond-point) sur sol détrempé, là aussi le CrossClimate s’en sort bien mieux quand le Vector4S a plus facilement tendance à décrocher et laisser filer l’avant puis l’arrière du véhicule.

 

 

test du crossclimate en montée sur neige

Sur le test de la montée sur neige en départ arrêté, les deux pneumatiques ont évidemment permis au véhicule de se hisser en haut de la pente, mais encore une fois le CrossClimate s’en sort une nouvelle fois mieux avec une réelle impression de facilité puisque le pneu tracte tout de suite et permet de prendre progressivement de la vitesse, ce qui n’est pas le cas avec le Vector4S qui dérape davantage et permet d’avancer sans pour autant transmettre de traction au véhicule pour prendre de la vitesse.

 

 

 

 

 

 

 

L’impression générale

Vous l’aurez compris : aussi difficile à croire que cela puisse paraitre, ce nouveau pneu Michelin CrossClimate tient toutes ses promesses et nous a réellement conquis.

La seule interrogation qui reste en suspens à l’issu de ce test en conditions réelles est la durée de vie du pneu et la manière dont ce nouveau mélange de gomme révolutionnaire va vieillir dans le temps après quelques alternances de très fortes chaleurs et de périodes plus froides.

Seul le temps nous le dira.

Le Michelin CrossClimate est disponible sur POPGOM.fr.

 

 

  31 commentaires pour “MICHELIN CrossClimate : le test en conditions réelles

  1. PLUTTA
    16/03/2015 à 17:37

    bravo aux équipes R&D de Michelin pour ce résultat dont vous êtes l’échos,j’ai toujours été un client fidèle à Michelin pour les performances et surtout la longévité de ces pneumatiques ,ceci depuis ma 2CV en passant par ma 404 au cameroun en 1973/75 puis mes Alfa , sans compter ma Porsche 964 Carerra 4 pendant 9 ans,et aujourd’hui mes Audi quatro A6 et une VW PASSAT break 4 motion de 1,9TDI qui a 430 000km même turbo,même embrayage…. beaucoup d’autoroute en fait et un moteur que l’on laisse bien chauffer en hiver et refroidir en été… quelle satisfaction et des pneus Michelin

  2. Novel
    23/03/2015 à 10:50

    Bravo aux équipes R&D de Michelin pour ce résultat dont vous êtes l’échos, michelin à toujours inové ( pneus lamelles) mais il va valloir combien en 225 40 17 ,

    Salutations

  3. AUBIN Jacques
    23/03/2015 à 15:32

    Quel est le budget à prévoir pour équiper ma Mercedes Class A 180 Avant garde de 4 CrossClimate ?

  4. Emmanuel
    23/03/2015 à 15:40

    Pour les dimensions et les tarifs, vous pouvez consulter cette page : http://www.popgom.fr/michelin-crossclimate/ . En tant que partenaire exclusif de Michelin, il vous est possible de pré-commander les CrossClimate sur POPGOM.fr dès à présent pour réserver vos pneus. A leur sortie en effet, il est probable que les stocks ne soient pas suffisants pour répondre à toutes les demandes.

  5. Bernard
    31/03/2015 à 11:16

    Fidèle à Michelin depuis toujours, je n’ai jamais été déçu,ce qui n’pas été le cas d’autres marques connues. Résultats toujours à la hauteur en tenue de route, performances consommation qui compensent largement les différences de prix .
    Adepte des propulsion je vais le tester pour l’hiver prochain sur une Classe E Mercedes en particulier en allant au ski.

    • Emmanuel
      31/03/2015 à 14:46

      Nous attendrons votre témoignage d’adepte Michelin sur la partie montagne, peut-être par rapport à des Alpin que vous utilisez en hiver ?

  6. rey-brot jean-charles
    04/04/2015 à 06:17

    Je suis un « Michelin » depuis mon premier X sur ma première 2CV . J’ai 82 ans ! C’est que j’avais choisi une bonne garantie !

  7. Manesse Christian, Charleroi BE
    09/04/2015 à 01:19

    Bonjour; Conducteur tardif (à 50 ans, depuis 2010) suite à accidents en deux roues ( scooter et vèlo dont je faisais 30mille km/an) [peurs post-traumatiques], j’ai assez rapidement troqué les montes d’origine de ma Prius III (juillet ’10), à 12mkm, par des Alpin 3 AllSeason pour l’hiver, que finalement j’ai maintenu l’été, sujet à déplacement vers Grenoble et autres Alpes en Juillet-août… Maintenant, proche de 90mkm (soit environ 46mkm pour les A3, et franchement encore bons…), j’ai précommandé mes CrossClimate en février, dont la monte est prévue ce samedi 2 mai’15.
    Néanmoins, Je voudrais savoir dans quelle(s) usine(s) sont produits ces pneus.
    Et le compound, est-il produit dans une unité extérieure? Et dans quel pays? Personnellement, Je pense que oui; la base est ensuite préparée -mélangée homogénéisée- dans l’usine où la cuisson puis la sculpture a lieu.
    Merci bien de pouvoir:vouloir m’informer.
    P.S.: Lorsque j’avais acheté mes A3 4S, j’avais bénéficié d’une garantie assurance- dépannage Michelin de 2 (?) ans (195/60R15); Je vois, sur pub, maintenant seulement appliquée à partir des 17″? Quid?

    • Emmanuel
      13/04/2015 à 16:53

      Bonjour,
      Nous n’avons pas l’information concernant le lieu de fabrication des pneus de la première pré-commande. En France il y a bien l’usine de Cholet, mais elle va probablement s’occuper des profils SUV et camionnettes. En ce qui concerne l’assurance sur les profils 17″ et supérieur, il s’agit d’une offre Michelin indépendante de notre politique commerciale. En vous souhaitant une bonne pose des CrossClimate en mai !

  8. LAURENT
    09/04/2015 à 13:48

    Au moins, je n’aurai plus l’obligation de changer mes pneus été pour les pneus hiver à la saison .monte pneumatique 235/45 R18 98W.Merci Michelin.En plus du coute des opérations de montage et démontage.

  9. Stephane
    09/11/2015 à 10:50

    Bonjour à tous,
    J’ai monté 2 CrossClimate sur mon grand Espace 2.0dci dans le courant du mois d’avril mai.
    Habitant en région parisienne, je n’ai donc bien évidemment pas été trop éprouvé par la neige et le verglas.
    J’ai fait subir à ce train 2 voyages en conditions bien chaudes : 2*1500km A/R en Espagne à Calpe en puis rebelotte jusqu’à Barcelone cet été, en plus de voyages vers Perpignan avec ou sans traction de caravane…
    La question que je me pose aujourd’hui avant l’entrée dans l’hiver, c’est si je prends encore des CrossClimate pour mon second véhicule, essenc 1.0l beaucoup plus léger, dont les pneus parviennent en fin de vie (surtout dans l’objectif d’avoir cet excellent maintien sur route détrempée).
    Ma question se résume donc à : Y a-t-il déjà des retours de « grands rouleurs » sur le rythme d’usure de ces pneus ?
    Je suppose que depuis avril, un bon nombre de CrossClimate a du parcourir plusieurs dizaines de milliers de km ….
    Dispose-t-on de ses retours ? Est-ce une longévité correcte (=pas pire que les autres, à minima ?)?
    Merci !!

    • Emmanuel
      09/11/2015 à 14:43

      Bonjour Stéphane,

      Merci de partager cette expérience. Effectivement, il est encore peu évident de se prononcer sur l’usure des Crossclimate à cause de sa date de sortie. En revanche, je vous invite à aller sur la page http://www.popgom.fr/pneu/michelin/crossclimate/205-55-r16-94-v puis de cliquer sur « lire les conseils des utilisateurs ». Vous pourrez alors saisir votre question ; elle sera envoyée automatiquement à tous les acquéreurs du Crossclimate sur POPGOM.fr (il y en a plusieurs centaines) et vous aurez peut-être alors des retours de grands rouleurs qui pourront vous éclairer sur la question.
      Revenez nous dire ici si vous obtenez une réponse à votre question !

  10. marco38
    09/11/2015 à 15:07

    J’aurai aimé une comparaison ou un commentaire avec le Michelin M+S que j’utilise depuis deux ans, donc hiver été, sur un Berlingo 2. Les performances sur neige en montagne de ce M+S sont excellentes et ne pas avoir à changer tous les 6 mois est un très gros avantage. Surtout que l’on n’est plus jamais surpris par le coup de gel ou la chute de neige précoce ou tardive.

    • Emmanuel
      09/11/2015 à 18:00

      Bonjour,
      Vous parlez d’un pneu de la gamme Alpin, par exemple ?

  11. SOMMET
    10/11/2015 à 06:08

    Dommage que ce pneu ne soit pas fabriqué pour les berline tel que 235 _ 45 R 18 98 W

    • Emmanuel
      10/11/2015 à 10:01

      Bonjour,
      Le Crossclimate est sorti au mois de mars avec les dimensions courantes dans un premier temps. C’est un profil majeur chez Michelin, il est probable que le genre de dimensions que vous mentionnez débarque sur le marché courant 2016. Nous vous tiendrons informés des mises à jour du Crossclimate dans ce même billet.

  12. GODINOT
    14/01/2016 à 17:18

    Popgom = Groupe Michelin – Quelques doutes quant à l’impartialité et le côté « totalement bluffant » du pneu (même si c’est peutt être le cas)… Malheureusement peu d’utilisateurs peuvent confirmer ce point de vue du fait du manque de neige sur l’hiver…

    • Emmanuel
      20/01/2016 à 09:28

      Bonjour,
      Effectivement, POPGOM appartient au groupe Michelin. Cependant, toutes les marques, tous les profils sont proposés au même niveau, donc il n’y a aucun intérêt à mettre en avant un profil plutôt qu’un autre.
      Le test a été réalisé par le chef produit de POPGOM dans des conditions certes encadrées mais bien réelles. Bien sûr, d’autres tests et comparatifs ont eu lieu depuis, qui confirment ou infirment certains aspects, je pense notamment à l’excellent article de l’argus qui a été récemment publié.
      Rassurez-vous, nous maîtrisons la ligne éditoriale à 100% et ne subissons aucune pression ni aucune remarque sur le contenu des publications.

  13. Morato
    06/06/2016 à 18:09

    Dommage que ce pneu ne soit pas fabriqué pour les berline tel que 235 _ 40 R 19 96 pour une DS5

    • Emmanuel
      22/06/2016 à 10:27

      Effectivement en monte 234/40 R19 on est plutôt dans un profil sport (de la gamme PILOT chez Michelin) avec une monte alternée été/hiver. Il est possible que d’autres dimensions soient commercialisées puisque le CrossClimate ne date que de l’année dernière ; nous ne manquerons pas de vous tenir informés dans ce blog.

      • KA
        11/10/2016 à 21:37

        Avez vous des nouvelles à ce sujet ? cette taille (235/40/R19 96) m’intéresse aussi pour mon Zafira Tourer

        • Emmanuel
          12/10/2016 à 09:23

          J’ai posé la question chez Michelin. Pour le moment la dimension 235/40/R19 96 n’est pas prévue, il faut attendre fin 2016 (bientôt) pour avoir éventuellement des nouvelles dimensions qui seront annoncées pour 2017. Donc pour le moment malheureusement non, mais si vous êtes intéressé pour l’année prochaine, je ne manquerais pas de mettre l’information à jour ici même 🙂

  14. Tascher
    06/12/2016 à 18:16

    Bonjour
    Je viens d’équiper ma Mégane 3 dci 110cv energy avec 2 pneus av Michelin crossclimate 205/55R16, j’ai l’habitude de faire des aller retour domicile-Paris soit 2x 500km avec une conso de 5l/100km. Quelle surprise, cette fois ma conso est passée à 5,9l/100km sur 500km, même vitesse, même circuit, conso donnée par ordi de bord. Les autres fois les pneus étaient des Michelin energy saver. Est-ce que quelqu’un aurait fait le même constat? Merci….

    • Emmanuel
      07/12/2016 à 09:30

      Il est vrai qu’en « théorie » sur cette dimension l’energy saver est noté B en consommation alors que le Crossclimate est en C : gomme plus tendre et résistance au roulement supérieure. Ceci dit, une consommation quasiment supérieure de 20%, c’est beaucoup. Vous dites « 2 pneus av Michelin Crossclimate », vous voulez dire que les pneus à l’arrière seraient d’un profil différent ? Auquel cas une différence de résistance au roulement AV et AR pourrait avoir une incidence sur les performances du Crossclimate puisqu’ils rouleraient en même temps avec une différence.

    • cyril
      01/02/2018 à 10:47

      Bonjour,

      je répond super tard, mais moi aussi j’ai constaté la même augmentation Sur ma mégane en 205-55-R16 en apssant des energy saver+ à des crossclimate (changement des 4 pneus)
      Je suis passé de 6,2L à 6,7L en conduite ville 60%/route à 40% sur le 1.6 DCI 130

  15. Huberty
    08/01/2017 à 13:07

    Bonjour,
    J’ai une Laguna coupé en 225/45 R18 mais pas de crossclimate pour cette dimension sniff.
    Quelqu’un sait-il si ça va se faire?

  16. JeanPaul
    24/01/2018 à 20:44

    Et qu’en ait-il sur l’état de la gomme au bout de deux ans de monte, deviennent-ils aussi dur que les Vectors?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *