Le pneu sans air Hankook iFlex

Après le X Tweel de Michelin et le psychédélique Air Free Concept de Bridgestone, c’est au tour de Hankook le manufacturier coréen de nous présenter un profil au design futuriste tout droit sorti de son programme de R&D iFlex. Sa particularité : il n’a pas besoin d’air pour exister en tant que pneu.

Une innovation de plus pour le manufacturier sud-coréen

Au cours des 100 dernières années, des progrès spectaculaires ont rythmé l’industrie du pneumatique¹. Sécurité, consommation de carburant, résistance au roulement, traction sur neige, ingrédients de la gomme, tubeless, runflat, les manufacturiers du monde entier s’en sont donnés à cœur joie. Mais une chose est restée comme immuable, à savoir la composition même du pneumatique. En simplifiant un peu (beaucoup), une roue se compose toujours d’une jante entourée d’une enveloppe de caoutchouc avec de l’air entre ces deux éléments.

Après un premier prototype conçu en 2013, Hankook nous présente la cinquième génération de son profil combinant pneu et jante en un, le dénommé iFlex. Ses ingrédients sont tenus secrets par le manufacturier, mais qui précise tout de même que « les matériaux sont respectueux de l’environnement ».

 

 

La première version de l’iFlex présentée en 2013 :

 

Voici la dernière version

3 pneus hankook iflex vert, orange et noir

 

Ces pneus sont conçus pour devenir les pneus du futur

Vous l’aurez remarqué, cette fois il n’est plus question d’un ensemble jante-pneu mais bien d’un pneu qui se monte sur une jante traditionnelle, le rendant compatible avec les véhicules actuels. Hankook aurait procédé à une batterie de tests en guise de comparaison avec un profil classique, incluant la durabilité, la dureté, la stabilité, le slalom et la vitesse, jusqu’à une vitesse maximale de 80 mph (±130 km/h) avant de conclure que les résultats du prototype sont tout simplement comparables avec ceux de son homologue gonflé d’air.

 L’idée même des pneus sans air n’est pas nouvelle puisque Michelin produit déjà des profils qui sont utilisés pour des engins qui roulent à faible vitesse dans la construction et dans l’agriculture. Hankook souhaite aller plus loin et proposer à l’avenir le pneu sans air pour le marché automobile classique, pour vous et moi. Aucune date n’a été annoncée ni même une quelconque estimation, ce qui laisse penser que la route est encore longue pour que ce prototype passe les homologations et débarque dans les rayons.

Pour finir, la déclaration de M. Seung Hwa Suh, vice-président et directeur général de la société Hankook Tire, à propos de cette innovation :

La capacité du Hankook iFlex de délivrer une performance de conduite parfaite à haute vitesse est le résultat de l’engagement de longue date de la société Hankook Tire à développer une technologie progressive et novatrice. Visant à renforcer notre leadership technologique sur le marché mondial des pneus, nous allons continuer à développer des pneumatiques écologiques et orientés vers l’avenir.

A lire aussi :

air freeBridgestone Air Free Concept, un pneu qui ne manque pas d’air

 ¹ A consulter également : l’histoire du pneumatique

  3 commentaires pour “Le pneu sans air Hankook iFlex

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

//
/*